1929-1939

 

A la dérive.

A la Varenne.

A petits pas.

A Toulon.

Adieu ! Venise provençale.

Adieu mon joli rêve.

Ah ! les mots d’amour !

Ah ! si vous connaissiez ma poule.

Ah ! viens Fifine.

Amour au passé défini (L’).

Amour des hommes (L’).

Amour est passé près de vous (L’).

Amour est une étoile (L’).

Amour quelle folie !! (L’).

Amusez-vous.

Appelez ça comme vous voulez...

Apprenez-moi des mots d’amour.

Après toi je n’aurai plus d’amour.

Au lycée papillon.

Au revoir Paris.

Avec ma p’tite gueule.

Avez-vous vu Hubert ?

Avoir un bon copain.

Ballade du cordonnier (La).

Barques d’Yves (La).

Bella Ragazzina.

Belle vie (La).

Berceuse tendre.

Biguine à Bango.

Bonheur n’est plus un rêve (Le).

Bonjour, Tommy !

Boum.

Brazileira.

Brouillards.

Bye ! Bye !

C’est le plaisir que j’aime.

C’est lui que mon coeur a choisi.

C’est lui.

C’est pa... pa... c’est parisien.

C’est pour mon papa.

C’est toujours un copain.

C’est un mauvais garçon.

C’est vrai.

C’était un joli p’tit soldat d’bois.

C’était un musicien.

Ca c’est passé un dimanche.

Ca fait tout d’mêm’plaisir.

Ca ira mieux demain.

Campanile.

Cane... Cane... Canebière.

Ce n’est que votre main, Madame...

Ce petit chemin.

Chaland qui passe (Le).

Chanson de la vigne et du vin.

Chanson de Tessa (La).

Chanson des fortifs. (La).

Chanson des rues (La).

Chanson du gondolier (La).

Chanson pour ma brune.

Chanson pour Nina.

Chanson savante.

Chanson tendre.

Chant d’amour de Tahiti.

Chez moi.

Chine, Chine, Chine.

Clochards de Paris (Les).

Coco (La).

Coeur en chômage.

Comme de bien entendu.

Comme une vraie jeune fille.

Complainte de la grande peine.

Couchés dans le foin.

Crise est finie (La).

Dans l’escalier.

Dans l’faubourg Saint-Martin.

Dans le lit d’Aline.

Dans une guinguette.

Dédé de Montmartre.

Déveine.

Dollar.

Donnez moi la main.

Doudou.

Doux caboulot (Le).

Dupont, Dubois, Durand.

Ecole buissonnière (L’).

Ecoutez les mandolines.

Elle est épatante.

Elle fréquentait la rue Pigalle.

Elle lisait Marie-Claire.

Elles chantent les cigales.

Emilienne.

En parlant un peu de Paris.

Etranger (L’).

Fâché ?

Fais-moi valser...

Fanion de la Légion (Le).

Faubourg Montmartre.

Félicie aussi.

Femme est faite pour l’homme (La).

Fermons nos rideaux.

Fleur Bleue.

Fleur de Misère.

Gardien de phare (Le).

Gars de la marine (Les).

Gosse de Paris.

Grand frisé (Le).

Grand Léon (Le).

Grand voyage du pauvre nègre (Le).

Guinguette a fermé les volets (La).

Hiboux (Les).

Honoré.

Ici l’on pêche.

Ici, l’on rêve.

Ignace.

Il a les doigts de pied en éventail.

Il n’est pas distingué.

Il ne faut pas briser un rêve.

Il pleut dans ma chambre.

J’ai deux amours.

J’ai juré de t’aimer toujours.

J’ai ma combine.

J’ai peur de coucher tout seul.

J’ai rêvé d’une fleur.

J’ai sauté la barrière.

J’ai ta main.

J’aime les femmes, c’est ma folie.

J’aime Paris.

J’écoute la guitare.

J’n’attends plus rien.

J’suis mordu’.

Jardinier qui boite...(Le).

Java bleue (La).

Je n’ai jamais su.

Je n’aime pas qu’on me regarde.

Je n’en connais pas la fin.

Je ne donnerai pas ma place...

Je tire ma révérence.

Je vais au zoo avec Zizi.

Johnny Palmer.

Joies de la propriété (Les).

Léo, Léa, Elie.

Lilas blancs (Les).

Ma Louise.

Ma pomme.

Ma rue.

Mad’moiselle, bonsoir!

Mais un jour.

Mam’zelle Clio.

Maman !

Maman ne vends pas la maison.

Mandarines.

Marinella.

Marins, ça faitdes voyages (Les).

Ménilmontant.

Mes petits chapeaux.

Mexicana (La).

Miette.

Millions d’Arlequin (Les).

Mimi.

Mimile.

Mimosette.

Moi, j’crache dans l’eau.

Moineau de Paris (Le).

Moko.

Môme caoutchouc (La).

Môme catch-catch (La).

Mon amant de la coloniale.

Mon beau village.

Mon légionnaire.

Mon p’tit kaki.

Mon seul amour.

Mon vieux Paris.

Ne dis pas : "Toujours...".

Ne me dis plus : Tu...

Noël des petits santons (Le).

Nostalgie.

Ô, Corse jolie.

Obsession.

Odile ! oh ! dis-le.

On est comme on est.

On l’appelait : "Fleur des Fortifs".

On n’a pas tous les jours vingt ans !

On s’embrasse, on s’enlace.

Opium !

P’tit bal de la rue de Lappe (Le).

P’tits pois (Les).

Papa n’a pas voulu.

Papa vient d’épouser la bonne.

Par correspondance.

Paris Béguin.

Paris je t’aime d’amour.

Paris-Méditérranée.

Parlez-moi d’amour.

Partie de bridge (La).

Pays du soleil (Le).

Pescadore... Addio l’amore.

Pescadous ouh ! ouh !

Petit train départemental (Le).

Petite boutique (La).

Philippina.

Pieds dans l’eau (Les).

Piroulirouli...

Plus beau tango du monde (Le).

Polka du Roi (La).

Pouèt ! Pouèt !

Pour être heureux... chantez !

Pourquoi t’es-tu teinte.

Prénoms effacés (Les).

Prosper.. Yop la boum !

Psst ! Mam’zelle !

Puisque vous partez en voyage.

Qu’est-c’qu’on attend pour être heureux ?

Qu’on est bien en chemise.

Quand c’est aux autos de passer !...

Quand il joue de l’accordéon.

Quand la brise vagabonde.

Quand même.

Quand on s’aime bien tous les deux.

Quand on s’est aimé.

Quand tu reverras ton village.

Quand un petit oiseau.

Quand un viconte.

Qui j’aime ?...

Redis-le me.

Refrain des chevaux de bois.

Rendez-vous sous la pluie.

Rends-moi mon papa.

Rêve d’amour.

Révolte des joujoux (La).

Ronde des heures (La).

Rosalie est partie.

Route enchantée (La).

Route est belle (La).

Rue (La).

Sans lendemain.

Sentimentale.

Serait-ce un rêve ?

Sérénade à Léna (La).

Sérénade portugaise.

Si j’étais chef de gare.

Si l’on ne s’était pas connu.

Si petite.

Si tous les cocus.

Soleil et la lune (Le).

Sombre dimanche.

Sombreros et mantilles.

Sous les becs de gaz.

Sous les ponts.

Sous les toits de Paris.

Suppliante (La).

Sur deux notes.

Sur la commode.

Sur la route de Pen-zac.

Sur le plancher des vaches.

Sur les quais du vieux Paris.

T’en fait pas Bouboule.

Tango de Lola (Le).

Tango de Marilou.

Tango du chat (Le).

Tant qu’il y aura des étoiles.

Tchi-tchi.

Tiens!... Tiens!... Tiens!...

Totor, t’as tort.

Tout est au Duc.

Tout est permis quand on rêve.

Tout fout l’camp.

Tout l’pays l’a su.

Tout va très bien madame la Marquise.

Trois gendarmes (Les).

Truc du Brésilien (Le).

Tu me plais.

Un amour comme le nôtre.

Un carnet de bal.

Un jeune homme chantait.

Un petit air à la mode.

Un petit cabanon.

Un soir à la Havane.

Un soir de réveillon.

Une bonne fille.

Une p’tit’fem’ dans un pantalon d’soie.

Une valse... une femme...

Valse-Berceuse.

Vampire du Faubourg (Le).

Venise et Bretagne.

Vieni... Vieni...

Viens à l’Exposition.

Viens danser quand même.

Viens, gosse de gosse.

Vieux château (Le).

Vingt-sept, rue des Acacias.

Voix de maman (La).

Voulez-vous d’la canne à sucre ?

Voulez-vous danser, Madame ?

Vous avez l’éclat de la rose.

Vous êtes jolie.

Vous n’êtes pas venue dimanche.

Vous oubliez votre cheval.

Vous qui passez sans me voir.

Y’a d’la joie.

Y’a toujours un passage à niveau.

Y’en a qu’un dans Marseille.